Partagez | 
 

 White Flag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: White Flag   Ven 24 Juin - 16:42


white flag

POSTES VACANTS

Dans ce sujet, vous trouverez les postes vacants appartenant au groupe White Flag. Ces personnages ont décidé de ne pas prendre position dans le débat qui déchire la ville. Qu’ils se soucient de la musique ou qu’ils préfèrent ne pas se causer d’ennuis, ils poursuivent leurs vies tranquilles sans prendre position. Prédéfinis par le staff, ils sont d’une importance capitale pour l’intrigue.

Avery GuzmanDiego Barrueco
StatutLibre
 
Âge22
Liens4
Dom DarvilleEd Westwick
StatutLibre
 
Âge28
Liens1

Rory HassanRami Malek
StatutLibre
 
Âge22
Liens3
Tomas HoganDomhnall Gleeson
StatutLibre
 
Âge33
Liens6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: White Flag   Ven 24 Juin - 16:55


Avery Guzman

✤ ft. Diego Barrueco © New Americana ✤
Avery Guzman est né le 03 juin 1994 à Rosecliff (Virginie, États-Unis). Du haut de ses 22 ans, il est danseur de rue et employé au musée d'Al Morales. Côté cœur, Avery est célibataire. Il appartient au groupe White Flag.

► Deuxième fils d'une grande fratrie.
► Avery est né d'un mariage mixte entre un père issu de l'immigration mexicaine et une mère originaire de Virginie.
► Il a appris la danse grâce à son frère aîné, qui se produisait souvent à Dominion Park pour arrondir les fins de mois difficiles.
► Suite à la promulgation de l'arrêté, son frère a enchaîné plusieurs séjours à West Unity avant de quitter brutalement la ville.
► Malgré les affirmations du Désaccord, Avery resté persuadé que son frère fait partie des rares échecs de West Unity et qu'il a été banni sous la menace.
► Aujourd'hui Avery continue de danser en ville pour soutenir sa famille.
► Il travaille en plus au musée d'Al Morales.
► protecteur
► méfiant
► dévoué
► juste
► déterminé sans être borné, il sait admettre ses erreurs
► role model pour ses jeunes frères et sœurs
► médiateur
► indépendant
► difficilement influençable, il a plutôt la carrure d'un leader que d'un suiveur
► indulgent, il finit souvent par pardonner
Riley Sykes ► Sans surprise le frère d'Avery, très impliqué parmi les dissidents, fréquente le même cercle d'amis que Riley. Il se trouve que le jeune femme était même présente lorsque celui-ci a été embarqué pour la première fois par le Désaccord jusqu'à West Unity. Bien entourée, Riley échappe à la garde à vue sans que sa famille n'en ait vent. Si Avery est fasciné par son frère, il reste sceptique face à son non-conformisme. Et lorsque ce dernier disparaît de Rosecliff, Avery a du mal à supporter les traitements de faveur dont écope Riley. Leur relation demeure alors inexistante, Avery s'échinant à ignorer la bienfaitrice des Hills tout en vivant sa passion pour la danse. Mais c'est sans compter sur l'obstination de Riley qui, en croisant le jeune homme en pleine représentation, croit bien y déceler l'héritage de son frère.

Matthew Pratt ► Avery et Matthew ne se connaissent pas officiellement que déjà tous les destine à être de grands ennemis. Pour commencer Matthew a mis dans les dortoirs de West Unity plus de personnes qu'il ne peut s'en souvenir, et le frère d'Avery fait très probablement partie de ses trophées de chasse. En deuxième lieu, Avery a beau jouer les insensibles face à Riley, il doit tout de même avouer se sentir flatté d'être dans son collimateur. Si Matthew s'en mêle, il risque de perdre son intérêt, et d'autant plus si les sentiments des deux garçons à l'égard de la rebelle en herbe se muent en quelque chose de bien plus sérieux qu'ils n'auraient pu l'imaginer au départ. Ressentiment, jalousie, convoitise seront les maîtres mots de leur relation à venir.

Declan Alderson ► Declan et Avery se connaissent depuis leur plus jeune âge. Fils unique, il a souvent jalousé la famille Guzman en secret pour leur nombre et leur convivialité contagieuse. Les deux garçons sont longtemps restés inséparables, jusqu’à ce qu’ils perdent Gunnar – le troisième membre de leur trio – lors du Summer Jam Festival où tous trois avaient réussi à s’incruster grâce au frère aîné d’Avery. Outre un deuil difficile, c’est l’internement estival de Declan à West Unity qui donne les premiers coups de pelle à un fossé qui, depuis, n’a cessé de s’élargir entre les deux adolescents. L’incompréhension domine leurs rapports. Aujourd’hui, Declan éprouve encore des sentiments très contradictoires vis-à-vis d’Avery : d’une part, il aimerait tourner la page du Summer Jam Festival où ils avaient poussé Gunnar à les accompagner pour un week-end « mémorable » où ils pourraient « pêcher dans la glacière de leurs voisins jusqu’à se péter le bide ». D’autre part, Declan aimerait renouer avec son ami d’enfance, terminer sainement son deuil, reprendre là où leur amitié s’est interrompue. Ce dernier espoir est toutefois fortement compromis : car Avery traîne avec la « mauvaise graine » de Rosecliff. En définitive, Declan aimerait détourner Avery de l’exemple offert par son frère aîné – un déserteur, aux yeux de Declan – et l’inviter à adhérer aux idées de West Unity et Parker Chapel. L’entreprise sera difficile, mais Declan est convaincu d’agir pour le plus grand bien et il est prêt à tout pour réussir. Même impliquer la Brigade du Désaccord, si besoin en est.

Al Morales ► Al est un vieil ami de la famille Guzman, à l'époque où Rosecliff était encore éclatante. C'est même lui qui a fait danser Avery pour la première fois sur un son de guitare, lors du mariage d'une connaissance commune d'Al et du père Guzman. Depuis l'entrée en vigueur de l'arrêté et le départ du frère d'Avery, Al s'est malgré lui éloigné de la famille, qui a continué à vivre sa vie. Du moins avant de recroiser Avery lors d'une battle de danse dans les rues des Hills. Rattrapé par le passé, il décide d'engager le jeune homme afin de l'occuper et lui éviter les dortoirs de West Unity. Avery hésite à considérer Al comme un frère ou comme un père. Dans tous les cas, il lui est extrêmement reconnaissant et reste très proche du vieil ami de la famille qui, lucide quant à la propension des enfants Guzman pour l'insubordination, a peur de voir le dernier aîné de la famille finir comme son frère. Bien entendu il est hors de question de lui parler des Musiciens Anonymes, et encore moins de l'encourager à céder aux appels incessants de Riley.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: White Flag   Ven 24 Juin - 16:55


Dominic Darville

✤ ft. Ed Westwick © New Americana ✤
Dominic « Dom » Darville est né le 24 février 1988 à Rosecliff (Virginie, États-Unis). Du haut de ses 28 ans, il est auto-entrepreneur, gérant du Mallard Manor depuis 3 ans. Côté cœur, Dom est au choix. Dominic appartient au groupe White Flag.

► Dominic est fils de forains.

► Jusqu’à la fermeture du Old Dominion Park où ses parents travaillaient depuis les années 70, Dom vivait dans la banlieue de Bridge Crest et participait volontiers à la vie du parc. Malheureusement, la mise en place de l’arrêté municipal a signé la fermeture d’un business qui peinait déjà à concurrencer les grandes attractions de la région. Ses parents ont été licenciés, et les Darville ont dû troquer leur maison pour l’un des nouveaux logements sociaux insipides de Rosecliff.

► Dominic abandonne le lycée au cours de sa dernière année d’études après avoir mis une fille de sa promotion enceinte. Chassé par le père de cette dernière, il se voit décliner le droit de reconnaître le bébé à la naissance. Depuis, on l’a toujours tenu à distance. Tant bien que mal, Dom se force aux économies pour au moins aider financièrement – espérant se voir accorder le droit de connaître son enfant un jour. Sa paternité est malgré tout un secret bien gardé – en dehors de ses propres parents, peu sont dans la confidence.

► Afin de faire grossir ses revenus, Dominic s’improvise auto-entrepreneur. Pendant quelques années, il travaille majoritairement sur des chantiers de construction et envisage brièvement de se consacrer au business de la décoration intérieure. À 25 ans, il hérite une belle somme d’argent grâce à l’assurance vie de sa mère. Il achète le Mallard Manor – qu’il réaménage en boîte de nuit clandestine. Prudent, il reverse chaque mois un pourcentage de ses bénéfices à l’un des adjoints du shérif – qui le laisse mener ses affaires tranquillement, et ce, malgré l’arrêté municipal.

► Le Mallard Manor est le seul endroit de Rosecliff où l’on peut profiter d’une musique plus osée que celle qu’autorise le Comité. Dans la plus grande salle, il a fait installer une scène où certains chanteurs et musiciens s'affrontent et sont départagés par le public. Sa position vis-à-vis de l'arrêté municipal est mitigée : il sait que son business tournera moins bien le jour où la musique sera à nouveau autorisée en ville.
► responsable
► organisé
► méfiant
► sociable
► calculateur
► opportuniste
► manipulateur
► généreux
► décontracté
► individualiste
Riley Sikes ► Qu’on se le dise, les choses auraient pu mieux se passer entre eux – si seulement Riley ne s’était pas mis en tête d’utiliser le night-club de Dominic comme centre de promotion pour son mouvement de rébellion contre l’arrêté municipal. Combien de fois l’a-t-il surprise à distribuer des tracts ? Au moins trois fois de trop. Bien entendu, ça n’a rien de personnel : Dom n’a d’ailleurs aucune sympathie pour les mesures du Comité liées à l’incident du 7 juillet, et la Brigade du Désaccord le laisse particulièrement indifférent. En revanche, Dom sait que son business tourne principalement grâce à l’arrêté municipal – ou disons, grâce à la non-compétition qu’il lui confère – et n’a donc aucune envie d’encourager Riley dans sa vendetta contre les autorités municipales. Il n’a pas plus envie de se retrouver impliqué dans ses projets, ni de mettre le Mallard Manor en péril. Leurs rapports sont donc assez périlleux à l'heure actuelle.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: White Flag   Ven 24 Juin - 16:55


Rory Hassan

✤ ft. Rami Malek © New Americana ✤
Rory Hassan est né le 21 septembre 1994 à Rosecliff (Virginie, États-Unis). Du haut de ses 22 ans, il est étudiant en droit & podcaster. Côté cœur, Rory est célibataire. Il appartient au groupe White Flag.

► Rory est le cliché du nerd que l’on dépeint dans les séries télévisées.
► Son enfance fut d’une banalité aussi affligeante que la qualité de ses sarcasmes. Il a été élevé au sein d’une famille composée de deux filles.
► Ses parents, Adam et Nimah, ont tous les deux travaillé dans le milieu du doublage et ont majoritairement prêté leur voix à de célèbres personnages de dessins animés ou à des jingles radiophoniques.
► Ils s’occupèrent notamment de ceux du Jam Summer Festival de 2006 au cours duquel sa mère et sa sœur aînée, Téa, perdirent la vie.
► Au milieu de la chasse aux sorcières qui débuta suite au 7 juillet, Rory eut du mal à trouver sa place.
► Il se rapproche alors de Bradley Asher, la meilleure amie de sa sœur disparue, Téa, qui le convainc de se rallier à sa cause.
► Respectant le plan de Bradley à la lettre, c'est tout de suite après le lycée que Rory s’inscrit à une prépa de droit.
► Deux ans plus tard, il rejoint officiellement le Jefferson Community College pour y suivre de vraies études de droit dans lesquelles il excelle tant sa détermination à ouvrir les yeux au monde qui l’entoure grandit en lui.
► Prenant soin de ne jamais dépasser la limite imposée par l’arrêté municipal et les instructions du Comité de Rosecliff, il émet, moins d’un an plus tard, le premier podcast de son émission, Roll Up The Partition Please, sur une plateforme indépendante de téléchargement légal.
► Devenu un outil indispensable pour la rébellion, RUTPP est surveillé de très près par le Désaccord, propulsant ainsi Rory en tête de leur liste d’indésirables. Le hic à leurs yeux, c’est qu’il n’entre jamais dans l’inégalité : il communique sur le caractère neutre et instructif de son émission en invitant régulièrement des représentants des deux parties.
► créatif
► malin
► sarcastique
► influençable
► archi-connecté
► nerveux
► curieux
► complaisant
► brave
► ringard
Bradley Asher ► Bradley était la meilleure amie de Tea, la sœur aînée disparue de Rory. Ils se connaissent donc depuis des années, mais jusqu’au 7 juillet 2006, Rory n’était rien d’autre que le loser de frère de sa meilleure amie – un tantinet agaçant, il avait le don de la faire rire, cependant. Seulement, les choses ont bien changé. Dans le deuil, Bradley et Rory se sont beaucoup rapprochés, et se sont aperçus qu’ils auraient tout intérêt à le faire davantage s’ils veulent que la situation imposée par l’arrêté municipal change un jour. D’un point de vue extérieur, Rory est un pion pour Bradley. Mais en vérité, il est son meilleur allié ; il est plus sain d’esprit qu’elle ne l’est et est plus brillant aussi, ce qui la pousse à s’en remettre à son génie pour passer à l’action et narguer les autorités sur leur propre terrain. Tous les deux déterminés à en finir avec l’arrêté municipal, ils sont les créateurs de Roll Up The Partition Please, un podcast hebdomadaire au ton irrévérencieux, mais juste ce qu’il faut pour ne pas se faire remonter les bretelles par la communauté répressive de la ville – qu’ils invitent parfois le temps d’une émission, histoire d’assurer leurs arrières. Aujourd’hui, ils sont ce qu’était Tea pour chacun d’eux ; Rory est le meilleur ami de Bradley et Bradley est la sœur de Rory. Leur relation est telle qu’ils sont même devenus colocataires.

Declan Alderson ► Rory et Declan auraient pu devenir amis. Côtoyant les mêmes établissements scolaires tout au long de leur vie, ils se sont croisés sans jamais tisser de lien spécifique. Lorsque Declan est envoyé à West Unity, le camp de redressement aux méthodes troubles de Rosecliff, ne plus se heurter à la silhouette gauche du jeune homme perturba Rory. Mais sans le vouloir, et parce que sa vie à lui prenait un tournant compliqué, il le chassa de sa mémoire pour mieux se concentrer sur les plans révolutionnaires de Bradley. Jusqu’à très récemment, quand cette dernière lui souffla l’idée de prévoir une entrevue avec un interne, nouveau ou ancien, de West Unity, diffusée plus tard sur ROTPP. Rory se souvint alors de Declan Alderson, et ses démarches pour savoir ce qu’il est devenu furent rapides et fructueuses. Vendant son intérêt comme des retrouvailles fortuites, il passera pour la première fois depuis des années les portes de l’Eglise de Parker Chapel, dans le simple but de le convaincre de témoigner. Seulement, il ne connaît pas toute l’étendue du changement d’attitude de Declan, et ne s’attend pas à se confronter au robot conçu par les sbires du Désaccord. Ce qui mettra, entre autres, son ambition en péril.

Matthew Pratt ► Rory a un rapport étrange avec les autorités. D’un côté, il les craint, poule-mouillée reconnue et assumée qu’il est, mais d’un autre, il se fait un malin plaisir de les provoquer, flirtant toujours avec les limites de la légalité qu’il connaît comme sa poche, grâce au travail acharné qu’il accompli en étudiant le droit à l’université. Matthew faisant partie intégrante du bureau du shérif, il a déjà eu à traiter avec Rory – qu’il écoute chaque semaine religieusement, ne serait-ce que pour déceler la moindre trace d’infractions dans ses podcasts – sans jamais réussir à convaincre quiconque travaillant pour lui de lui mettre ne serait-ce qu’une amende pour excès de vitesse, cependant. Un jeu du chat et la souris s’est donc naturellement crée entre l’adjoint et l’étudiant. Un jeu qui pourrait prendre un tout autre tournant quand Rory s’apercevra de la place que prendra Matthew au sein de la rébellion mise en place par Riley ; son entrée soudaine dans cette nouvelle partie mettra un doute justifié sur les intentions du jeune homme, et poussera Rory à se méfier sérieusement de lui.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   


Dernière édition par Le Comité le Ven 8 Juil - 11:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: White Flag   Ven 24 Juin - 16:55


Tomas Hogan

✤ ft. Domhnall Gleeson © New Americana ✤
Tomas Hogan est né le 9 octobre 1983 à Rosecliff (Virginie, États-Unis). Du haut de ses 33 ans, il est pasteur à Parker Chapel & directeur intérimaire de sa chorale. Côté cœur, Tomas est célibataire. Il appartient au groupe White Flag.

► Tomas est né à Rosecliff.
► C’est lors d’un séjour scolaire, non loin de Virginia Beach, qu’il se fait violemment chahuter par ses camarades et qu’un terrible accident se produit.
► Manquant se noyer en pleine mer, il est sauvé de justesse par l’équipe de secouristes.
► Très traumatisé, il perd sa voix.
► Son mutisme devient inquiétant. Il s’étend sur une durée si longue que tout son entourage pense que plus jamais il ne reparlera.
► Plongeant sa famille dans le deuil, ils prennent à cœur son rétablissement. Les prières se multiplient au sein même de la paroisse de Rosecliff.
► Tomas semble bien vivre ce que les médecins considèrent comme une énigme médicale. Il apprend alors le langage des signes.
► Il est pris sous l’aile du pasteur de Rosecliff. Touché par la détresse des Hogan, figures dominantes de sa paroisse, il fait de lui son assistant.
► Il se prend de passion pour la Théologie.
► Sous les conseils de son mentor, il décide de quitter sa famille pour s’aventurer hors territoire américain : il entre à l’Université Pontificale de la Sainte-Croix de Rome.
► Il y est traité comme un étudiant lambda.
► Mais tout change à l’été 2006. De visite à Rosecliff, il se joint à la liesse et participe au Jam Summer Festival.
► La panique face à l’effondrement de la scène fait jaillir de la gorge de Tomas un cri strident.
► Il doit rentrer à Rome pour terminer ses études et abandonne derrière lui sa famille qui connaît de nouveau un deuil insupportable. Sa sœur aînée, Billie, devient veuve et perd un fils.
► De retour sur les bancs de la fac, tout le monde le regarde soudainement comme une bête curieuse. Mais il ronge son frein.
► Plusieurs années plus tard, il apprend la disparition du pasteur de Parker Chapel et décide de postuler pour prendre la succession de l’homme qui lui a tant apporté. Il quitte Rome.
► Héritant des paroissiens de Parker Chapel (qu’il trouve fichtrement réactionnaires), mais surtout de la chorale, dont il devient le directeur intérimaire, Tomas s’est juré de ne pas prendre parti dans le conflit qui divise la communauté. Mais il y a un os : Billie est une fervente adhérente du Comité.
► clément
► estimable
► accessible
► amical
► neutre
► parfois très silencieux
► insoumis
► chafouin
► docte
► involontairement fanfaron
Austin McLean ►Tomas accueille avec bienveillance Austin au sein de la famille. Loin d'être par charité chrétienne, c'est surtout un geste motivé par la sympathie réciproque d'Austin, qui n'hésite jamais à tempérer la relation entre sa femme et son frère. Tomas a rapidement conscience de disposer d'un allié dans cette guerre fraternelle et ne manque jamais une occasion d'investir la demeure McLean après le travail, ce qui a parfois le don d'agacer Billie, oppressée par la menace que représente l'amitié entre son mari et son frère. Pourtant, tous les deux restent très discrets concernant leur position vis-à-vis de l'arrêté, chacun en porte-à-faux entre Billie et leurs propres ressentis. Ils sont donc de bons amis qui évitent tant que possible de parler boutique.

Bailey Matthews ► Qui s’attendrait à ce qu’une jeune fille comme Bailey soit aussi talentueuse ? Le pasteur Hogan l’a découverte dès son retour à Rosecliff, lorsqu’elle s’est spontanément présentée à lui pour faire partie de la chorale de Parker Chapel. Elle est le premier membre de la chorale qu’il n’ait jamais recrutée, et il a pour elle, une affection sincère. C’est pourquoi il fût appliqué dans la façon de l’accueillir au milieu des anciens choristes, car il a conscience que le talent – bien qu’évident, somme toute un peu timide, car peu exploité depuis toutes ces années de restrictions sévères – pourrait être perçu comme une menace, notamment auprès de Brooklyn Sykes, la diva de la chorale. D’ailleurs, il ne faudra pas longtemps avant qu’un parfum de concurrence se répande entre les adolescentes, obligeant Tomas à faire un choix stratégique : les faire travailler ensemble, pour le bien de la chorale.

Billie McLean ► Si les frères et sœurs Hogan (nom de jeune fille de Billie) ont bien une chose qui les unie, c'est leur rousseur. Pour le reste, Billie et Tomas n'ont strictement rien en commun, à commencer par leur politique vis-à-vis de l'arrêté. Billie a toujours honoré son statut d'aînée, adorant maltraiter son petit frère à l'intérieur comme à l'extérieur des murs du foyer familial. Au départ bon enfant, leur relation tourne considérablement au vinaigre après l'incident de Tomas. Loin d'être protectrice, Billie est la première à se moquer de son frère sur les bancs de l'école, même si une fois fermés les rideaux de la demeure Hogan, elle essaye de se rattraper comme elle peut en lâchant du lest et formulant de plates excuses. La pression du groupe, évoquait-elle. De son initiative, Billie apprend même la langue des signes. Elle sera la première de la famille. Adultes ils s'apprécient. Billie avouerait même être fière du chemin de foi emprunté par son frère. Leur relation se dégrade à nouveau suite à un nouvel incident : celui du Jam Summer Festival. Tomas est au courant des manigances de sa sœur à propos de son mari, ayant même assisté à l'incroyable scène de chantage auquel a eu droit M. Green. Billie bénit le mutisme de son frère à cet instant, même si elle est consciente que sa condition n'y est pas pour grand chose dans son choix de taire ce secret. Lorsque Tomas revient à Rosecliff et reprend la direction de la chorale, Billie suit la progression de son frère d'un œil inquisiteur. Malgré tout, leur relation reste fraternelle, d'autant lorsque rôde au-dessus de la tête de Billie l'ombre menaçante du chantage.

Declan Alderson ► Declan a fidèlement fréquenté Parker Chapel au cours des quatre dernières années. Il est le seul Alderson à le faire, mais il n’en démord pas. Il chante dans la chorale de l’église, consent même à s’asseoir derrière le piano quand on le lui demande, et n’aurait manqué un sermon du pasteur pour rien au monde – du moins, jusqu’à ce que celui-ci tombe raide mort. L’arrivée du Pasteur Hogan a perturbé Declan au plus haut point : il ne retrouve plus les idéaux du Comité qui lui plaisaient tant dans ses discours, et les directions « artistiques » de la chorale lui paraissent de moins en moins alignées avec la vision du précédent pasteur. Le Pasteur Hogan ferait mieux d’ouvrir l’œil : il a une taupe dans ses rangs.

Jake Herman-Johnson ► Des zozos persuadés d’être entrés en communication avec le Tout-Puissant, Tomas en a croisé quelques-uns. Mais Jake Herman-Johnson se révèle être le cas le plus pathétique qu’il n’ait jamais eu l’occasion de rencontrer. Il a eu le déplaisir d’assister à l’une de ses conférences en direct, et s’affolant des inepties prononcées par cet ancien saltimbanque reconverti en prêcheur de pacotille, il a cherché à prendre contacts avec lui pour lui signifier que tout ce qu’il raconte à ces pauvres gens, toujours en deuil pour la plupart, n’est rien de plus que de l’abus de faiblesse. Le ton est vite monté entre les deux hommes, et pour la première fois de sa vie, le calme olympien du pasteur Hogan fût mis à rude épreuve, le menant à un accrochage physique qui a fait la Une des médias locaux. Pour Jake, ce n’est que de la pub supplémentaire, et dans tout son désir de reconnaissance, il entend bien alimenter le feu qui brûle entre lui et ce bon vieux pasteur. Quand Tomas est dans les parages, il jubile.

Micky Green ► Micky adore son oncle. C'est simple, il rejoindrait même la chorale de Parker Chapel si cela ne faisait pas autant plaisir à sa mère. Comme le monde entier, Micky est bien entendu au courant de la relation venimeuse entre sa mère et Tomas. C'est donc dans cette optique qu'il n'hésite pas à lui faire de petites confidences sur ses activités illégales, sachant pertinemment que oncle Tom ne répéterait jamais rien, et surtout pas à sa sœur. Malgré sa fierté de constater que Micky est l'opposé de sa mère, Tomas ne peut s'empêcher de mettre en garde le jeune homme et essaye de la convaincre à de nombreuses reprises d'au moins rejoindre la chorale pour lui servir de couverture. Une technique qui pourrait bien finir par fonctionner...
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: White Flag   

Revenir en haut Aller en bas
 
White Flag
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Americana :: L'ADMINISTRATION :: Don't you (forget about me) :: Postes Vacants-
Sauter vers: