Partagez | 
 

 Seven Nation Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Seven Nation Army   Ven 24 Juin - 16:47


seven nation army

POSTES VACANTS

Dans ce sujet, vous trouverez les postes vacants appartenant au groupe Seven Nation Army. Ces personnages appartiennent aux différents groupes musicaux clandestins de Rosecliff. Ils veulent absolument faire sauter l’arrêté municipal et sont prêts à prendre les mesures qu’ils estiment nécessaires pour se faire enfin entendre. Prédéfinis par le staff, ils sont d’une importance capitale pour l’intrigue.

Al MoralesOscar Isaac
StatutLibre
 
Âge36
Liens5
Micky GreenDylan Sprayberry
StatutLibre
 
Âge16
Liens6

Riley SykesZoë Kravitz
StatutLibre
 
Âge25
Liens4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: Seven Nation Army   Ven 24 Juin - 16:57


Alfonso Morales

✤ ft. Oscar Isaac © New Americana ✤
Alfonso Morales est né le 29 février 1980 à San Juan (Porto Rico, États-Unis). Du haut de ses 36 ans, il est propriétaire du Vinyl Shop Museum & créateur des Musiciens Anonymes. Côté cœur, Al est veuf. Il appartient au groupe Seven Nation Army.

► Suite au déménagement de sa famille à New York, Al évolue dans l’ombre de ses aînés. C’est sa rencontre au lycée avec un trio de parias qui fait naître en lui une certaine curiosité pour l’apprentissage de la musique. 
► Ils l’entraînent dans leurs jam-sessions. C’est à cette occasion qu’il tiendra une guitare pour la première fois.
► Mais c'est un grande timide. Il réalise donc que l’ombre est définitivement faite pour lui. 
► Cantonné aux coulisses qu’il apprivoise, sa vocation est toute trouvée. Son nom commence même à circuler dans le monde fermé de ceux qu’on appelle « les techniciens de l’ombre ».
► Il ne termine pas le lycée et préfère rouler sa bosser pour enchaîner les stages avec des staffs qui traversent le pays pour proposer des spectacles de qualités. 
► Le vagabondage devient son mode de vie jusqu'à ce qu'il rencontre une jeune femme, Eva, qu’il épouse.
► Ils s’aiment beaucoup. Mais son alcoolisme notoire, remède à sa timidité, ainsi que ses nombreux déplacements, deviennent un problème pour son épouse. Elle souhaite fonder une famille. 
► Il accepte de faire des concessions. Ils s’installent à Rosecliff, un endroit qu’ils ont choisi au hasard sur une carte des Etats-Unis.
► Pour combler le vide que lui procure l’abandon de sa profession, il ouvre un disquaire en ville : le Vinyl Shop.
► Tandis qu’il se porte volontaire pour apporter son aide lors du Jam Summer Festival, le fameux incident se produit. Il perd sa femme, mais pas que : sa boutique est condamnée par le Comité.
► Écœuré par les agissements du Comité qu'il exècre, il décide de réagir. Poussé par l'alcool, Al fait entendre sa voix. Rien n’y fait. Le Vinyl Shop reste fermé.
► Il crée alors les Musiciens Anonymes. Ses réunions se tiennent derrière le rideau de fer du disquaire. Il a cependant l’impression de ne pas faire assez. 
► Il lui faut dix ans pour proposer un projet de reconversion de sa boutique au Comité.
► Transformé en un musée à la mémoire des victimes du 7 juillet, le Vinyl Shop Museum rouvre, sous la vigilance du Désaccord, le 3 septembre 2015.
► timide
► passionné
► tolérant
► aventurier
► noctambule
► altruiste
► instinctif
► alcoolique
► subversif
► mystérieux
Austin McLean ► Habitués des chaises inconfortables des alcooliques anonymes de Rosecliff, Al et Austin font naturellement connaissance. Malgré l'ombre oppressante et caractéristique de sa femme, Austin salue l'initiative de son confrère d'avoir dédié un musée à la musique (une perspective qui contente Billie car d'après ses mots "les musées sont la vitrine du passé"). Pour autant, si Al aime beaucoup discuter avec Austin, il a toujours été réfractaire à l'idée de l'intégrer dans son cercle d'amis, et encore moins depuis la création des Musiciens Anonymes. Sur la corde raide, Al continue à faire bonne figure mais s'éloigne plus ou moins consciemment du shérif, ce qui a le don d'interroger ce dernier. Habité par ses vieux démons musiciens, Austin pourrait bien faire la découverte du siècle.

Avery Guzman ► Al est un vieil ami de la famille Guzman, à l'époque où Rosecliff était encore éclatante. C'est même lui qui a fait danser Avery pour la première fois sur un son de guitare, lors du mariage d'une connaissance commune d'Al et du père Guzman. Depuis l'entrée en vigueur de l'arrêté et le départ du frère d'Avery, Al s'est malgré lui éloigné de la famille, qui a continué à vivre sa vie. Du moins avant de recroiser Avery lors d'une battle de danse dans les rues des Hills. Rattrapé par le passé, il décide d'engager le jeune homme afin de l'occuper et lui éviter les dortoirs de West Unity. Avery hésite à considérer Al comme un frère ou comme un père. Dans tous les cas, il lui est extrêmement reconnaissant et reste très proche du vieil ami de la famille qui, lucide quant à la propension des enfants Guzman pour l'insubordination, a peur de voir le dernier aîné de la famille finir comme son frère. Bien entendu il est hors de question de lui parler des Musiciens Anonymes, et encore moins de l'encourager à céder aux appels incessants de Riley.

Billie McLean ► Avant l’incident du 7 juillet, Al avait, comme tout le monde, une bonne opinion de Billie McLean. Elle était l’épouse du gentil petit gars avec lequel il buvait des pintes au bar du coin après de longues journées de travail, et avec qui il avait sympathisé. Il circulait déjà des rumeurs au sujet de Billie, comme quoi elle était plutôt autoritaire, et somme toute conservatrice, mais comme St-Thomas, Al ne croit que ce qu’il voit, et la réputation flamboyante (comme ses cheveux) de la jeune femme n’avait pas réussi à entacher l’image un peu floue qu’il avait d’elle. Jusqu’au 7 juillet ; ils auraient pu se rapprocher, vivre leur deuil et pleurer leurs époux ensemble, mais la soudaine croisade menée par la rousse força Al à toute suite la considérer comme son ennemie. Et encore plus lorsqu’elle intégra le Comité et qu’elle devint sa principale opposante à propos de la réouverture du Vinyl Shop. Cette lutte, Al l’a gagnée, et il ne peut s’empêcher de s’en féliciter, mais à côté de ça, il sait que Billie ne ratera aucune occasion de se venger, et qu’elle pourrait même le faire surveiller. Il est grand temps pour Al de se trouver des alliés.

Percy Hammer ► Percy n’est pas bien vif, mais il n’est pas complètement stupide : il se rappelle très bien du Vinyl Shop d’Al Morales – il traînait souvent devant sa vitrine, avant que le Comité ne condamne l’endroit. Percy a obtenu un rôle mineur dans la Brigade du Désaccord. Sans Billie, sa voix importe peu. Il consacre néanmoins trois soirs par semaines aux patrouilles de voisinage et, certains allers-retours tardifs près de la boutique d’Alfonso ne lui ont pas échappé. Excité à l’idée de se consacrer à une mission d’espionnage, Percy a décidé de passer de plus en plus régulièrement, jusqu’à se convaincre que quelque chose ne tourne définitivement pas rond avec Al Morales, et qu’il sera bientôt temps de lui donner une leçon. En attendant, Percy l’a en grippe, lui et son musée d’ordures.

Riley Sykes ► Dans sa quête d'alliés, Al part avec un grand désavantage : sa timidité. Il lui manque une étincelle pour rentrer définitivement dans le camp des dissidents, et cette étincelle, c’est Riley Sykes. Cette petite, c’est l’avenir, de l’avis du jeune homme qui voit en elle un porte-parole rêvé pour défendre la cause de tous les musiciens délaissés de Rosecliff. Sa réserve l’ayant empêchée de se mêler aux affaires de celle qui se démarque en tant que leader charismatique de la rébellion, il l’a beaucoup observée, bien que ce fût dans l’ombre, depuis sa relaxe par le Comité. Ils ont une cause commune, en plus d’une passion qui poussera Al à envisager très sérieusement d’apporter spontanément son aide à Riley. Cette dernière, connaissant le personnage et la légende qui entoure le Vinyl Shop, ne rechignera pas à recevoir ses conseils en matière de nouvelles recrues à débaucher. Car Al Morales à une grosse carte à jouer ; en plus de savoir ce qu’il fait, il a un carnet d’adresses à ne pas négliger.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   


Dernière édition par Le Comité le Sam 9 Juil - 12:11, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: Seven Nation Army   Ven 24 Juin - 16:57


Micky Green

✤ ft. Dylan Sprayberry © New Americana ✤
Micky Green est né le 23 mai 2000 à Rosecliff (Virginie, États-Unis). Du haut de ses 16 ans, il est lycéen et dealer de musique. Côté cœur, Micky est célibataire. Il appartient au groupe Seven Nation Army.

► Micky est ce que l'on appelle communément une erreur de parcours. A peine sortie du lycée, sa mère a 19 ans lorsqu'elle tombe enceinte.
► Héritier d'une famille très religieuse, Micky est épargné, d'autant plus que ses parents se côtoient depuis plusieurs années lorsque Billie tombe enceinte.
► Très vite après la naissance de son premier enfant Billie reprend ses études, même si elle fait une mère très dévouée. Micky est élevé en grande partie par ses grands parents, qui déménagent comme par hasard devant la nouvelle maison de leur fille.
► Son père, engagé dans la Marine depuis ses 18 ans, n'est que rarement en permission. Micky aurait donc dû être ravi de voir débarquer son petit frère 3 ans plus tard, mais il fait preuve d'une jalousie sans borne.
► Lors de l'incident du 7 juillet, Micky perd à la fois son frère et son père. Si la mort de son père l'affecte beaucoup, du haut de ses 6 ans il bénit presque celle de son petit frère. Inquiets, ses grand parents l'envoient avec la permission de Billie dans un pensionnat religieux très strict d'Alexandria, en Virginie. De quoi creuser encore le fossé qui le sépare de sa mère.
► Là bas, Micky excelle dans l'art de l'insubordination et de la provocation.
► Il entre au lycée à Rosecliff, sous l’œil inquisiteur de Billie, récemment remise en couple avec un agent du shérif.
► Suite au remariage de sa mère, Micky achève d'entamer sa crise d'adolescence et se met à dealer de la musique sur les bancs du lycée. Se sachant protégé par l'influence de sa mère, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour entacher sa réputation et provoquer le divorce.
► Il ignore que sa mère lui ment depuis 10 ans et que son père est toujours vivant.
► insolent
► jaloux
► naïf
► magnanime
► téméraire
► sans être méprisant il ne se laisse pas atteindre par les ragots et autres puérilités lycéennes
► casse-cou
► aime plaire sans être narcissique
► ingénieux
► parfois puéril
Bailey Mathews ► Quand Bailey croise Micky dans les couloirs du lycée, elle a l’impression d’être projetée dans une chanson de Taylor Swift. La gentille fille qui s’amourache du mauvais garçon, c’est un cliché vieux comme le monde. Et parce qu’à Rosecliff, tout n’est que stéréotype quant à l’opposition du bien et du mal, il fallait bien que quelque chose de ce genre arrive. Shakespeare n’a qu’à bien se tenir, car la potentielle aventure entre Micky et Bailey pourrait devancer les histoires les plus dramatiques de l’histoire de la littérature. Alors oui, Bailey n’a jamais adressé la parole à Micky, et oui, rien ne dit que son intérêt pour lui soit réciproque, mais de son côté, c’est une évidence – il a sur elle le même effet que le miel a sur les abeilles. Et il se pourrait que, poussée par le monstre de rébellion qui sommeille en elle, elle ose enfin l’aborder pour faire ce qui lui est interdit : acheter de la musique, et plus si affinités.

Billie McLean ► Billie est jeune lorsqu'elle tombe enceinte de Micky, et pas tout à fait certaine d'être prête. Face à la pression de sa famille, elle garde le bébé, motivée par ailleurs par l'amour qu'elle éprouve pour le père. Pendant plusieurs années Billie jongle parfaitement entre son rôle de mère et ses études, tout en profitant des rares moments privilégiés avec son désormais mari, engagé dans la Marine. Lorsque Billie accouche de son second enfant, elle est comblée, et réalise alors à quel point la venue précoce de Micky était un cadeau incroyable. Leur relation se dégrade pourtant à ce moment, et d'autant plus à la prétendue mort de son mari et à celle de leur second fils. Dépassée par les événements, Billie démissionne de son rôle de mère, par ailleurs incapable de regarder son fils dans les yeux tant la ressemblance avec son père, et surtout son frère, est frappante. Micky est encore trop jeune pour comprendre, mais il s'éloigne bien malgré lui de sa mère, sans trop comprendre ce qui lui était reproché. A son retour à Rosecliff, l'adolescent entend bien faire payer toutes ses erreurs à sa mère, à commencer par son remariage. Leur relation est chaotique et ne risque pas de s'arranger si jamais Micky apprenait les sales petits secrets de sa mère, et notamment son mensonge concernant la mort de son père...

Austin McLean ► Adolescent à fleur de peau, Micky n'est pas bien certain de la raison exacte pour laquelle il a décidé de détester Austin. Et pourtant, il pourrait bien en dresser une liste, à commencer par la difficulté à voir sa mère fréquenter (parce que c'est ainsi que Micky conçoit leur union) un autre homme que son père. Longtemps éloigné du foyer familial, Micky n'a pas véritablement eu le temps de faire le deuil de sa famille. Mis à l'écart de sa mère, il rêve à son retour de pension de renouer avec celle qui était autrefois si aimante. Austin est alors un obstacle sur la route de la réconciliation. La relation des deux hommes se résume à peu de choses. Les rares mots que Micky prononce à l'égard de son beau-père étant caustiques, ils ne se connaissent pas vraiment. Austin de son côté rêve de nouer un lien avec l'adolescent, lui qui reste privé de son propre fils. Et ils ignorent tous les deux un détail qui a son importance : ils pourraient bien finir par être des alliés dans la lutte qui déchire Rosecliff et leur famille.

Tomas Hogan ► Micky adore son oncle. C'est simple, il rejoindrait même la chorale de Parker Chapel si cela ne faisait pas autant plaisir à sa mère. Comme le monde entier, Micky est bien entendu au courant de la relation venimeuse entre sa mère et Tomas. C'est donc dans cette optique qu'il n'hésite pas à lui faire de petites confidences sur ses activités illégales, sachant pertinemment que oncle Tom ne répéterait jamais rien, et surtout pas à sa sœur. Malgré sa fierté de constater que Micky est l'opposé de sa mère, Tomas ne peut s'empêcher de mettre en garde le jeune homme et essaye de la convaincre à de nombreuses reprises d'au moins rejoindre la chorale pour lui servir de couverture. Une technique qui pourrait bien finir par fonctionner...

Brooklyn Sykes ► Brooklyn est capricieuse jusque dans sa vie sentimentale. A l'arrivée de Micky à Golden Oak, aucune fille n'est insensible à son charme. Consciente du potentiel popularité de l'adolescent, Brooklyn met le grappin la première sur Micky, avec qui elle "sort" plusieurs mois. Pendant cette période la diva essaye donc de le façonner à son image, l'intégrant à l'aristocratie du lycée et le poussant même à rejoindre l'équipe de football. Conditionné à voir les femmes diriger sa vie, Micky cède un instant, jusqu'au jour où il présente Brooklyn à sa mère. Les deux femmes s'entendent à merveille. Trop même. Sa première revanche sur sa mère sera donc de larguer Brooklyn, qui bien entendu ne l'a pas très bien encaissé. Les rumeurs vont bon train et Micky devient vite un paria. Désormais les deux adolescents se détestent au plus haut point. C'est du moins le cas de Brooklyn, qui ne perd jamais une occasion de rappeler à son ex qu'on ne la largue pas.

Bradley Asher ► Dans son entreprise de rébellion, Micky espère bien mettre tous les atouts de son côté. Aussi, lorsqu'il tombe sur le blog irrévérencieux de Bradley, remarque-t-il un allié de taille dans sa lutte contre sa mère. Il ignore qui se cache derrière le ton incisif de ces articles web, mais commence à correspondre par formulaire interposé jusqu'à piquer la curiosité de Bradley. De fil en aiguille il lui raconte son petit business florissant au lycée et, surtout, dévoile son lien de parenté avec la tête à abattre du Comité. Opportuniste, Bradley se voit déjà détruire l'ordre établi de Rosecliff de l'intérieur, et pour ce faire elle compte bien user de Micky et des informations précieuses qu'il peut récolter auprès de sa mère. Micky est quant à lui bien trop naïf et heureux de ce pied de nez pour se rendre compte de n'être qu'un pion de plus dans l'échichier de Bradley.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   


Dernière édition par Le Comité le Sam 9 Juil - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GODDAMN RIGHT || you should be scared of me

Messages : 363
Date d'arrivée : 07/03/2016
Statut : Dévoué à ses concitoyens
Occupation : Faire régner l'ordre et la morale
Quartier : Madison Grove
MessageSujet: Re: Seven Nation Army   Ven 24 Juin - 16:58


Riley Sykes

✤ ft. Zoë Kravitz © New Americana ✤
Riley Sykes est née le 21 décembre 1990 à Jackson (Mississipi, États-Unis). Du haut de ses 25 ans, elle est en reconversion (au choix). Côté cœur, Riley est célibataire. Elle appartient au groupe Seven Nation Army.

► Riley est l'ainé de la famille Sykes.
► Née dans une famille de musiciens, elle baigne toute son enfance dans la musique : jazz, rnb, hip hop... Riley est très influencée par la culture afro américaine de son père.
► Son père lui offre sa première guitare à 6 ans, et à 10 ans elle a déjà quelques concerts locaux à son actif (toujours en compagnie du groupe dans lequel joue son père).
► Le Jam Summer Festival est l'occasion pour elle de renouer avec son père, qui a sillonné la côte Ouest pendant 5 mois. Elle est très proche de la scène lorsque l'incident se produit et reste plusieurs jours en observation à l'hôpital du quartier des Hills.
► Suite à la mort de son père, Riley est déscolarisée pendant plusieurs mois et, à sa rentrée à Golden Oak, commence déjà à fréquenter des dissidents. Rares sont les amis de Riley qui n'ont jamais séjourné à West Unity.
► Sa rébellion se fait dans l'ombre, par respect pour sa mère. Riley n'entend pas pour autant arrêter la musique, qu'elle associe à son père et qui demeure un lien fort entre eux.
► Relaxée de justesse par le Comité (sa mère joue un rôle important dans la lutte pacifique), Riley redouble d'efforts pour rallier quelques chanteurs à travers la ville. Un pari difficile lorsque plane la menace de West Unity. Quiconque en ressort ne croise plus le chemin de Riley pour d'autres raisons que la rappeler à l'ordre.
► diligente
► rebelle
► rancunière
► déterminée
► persuasive
► excessive
► manque de reconnaissance
► forte tête
► intrépide
► imprévisible
► amicale
Brooklyn Sykes ► Comme toute relation fraternelle, celle qui lie Riley et Brooklyn est très inégale. Du haut de ses 10 ans, la jeune Riley a accueilli sa nouvelle petite sœur avec un enthousiasme certain, faisant preuve envers elle d'un caractère protecteur qu'on lui connaissait déjà. Très admirative de son père, elle a longtemps mis un point d'honneur à transmettre son héritage à Brooklyn, avant comme après sa disparition. Brooklyn quant à elle, a toujours admiré sa sœur, au point de développer une forme de jalousie et une volonté de se mettre en avant. Délaissée dans ses souvenirs par leur père, Brooklyn est par la suite devenue le bijou de leur mère, ce qui contribua d'autant plus à l'émancipation de l'esprit de Riley. Aujourd'hui les deux sœurs sont diamétralement opposées. Quand l'une aspire à la liberté de penser et d'agir, l'autre se complaît dans l'accomplissement de la volonté maternelle. Brooklyn n'est pas sans ignorer que sa sœur est une rebelle dans l'âme, mais jamais elle ne pourrait la soupçonner d'être l'une des instigatrices du plus gros complot de l'histoire de Rosecliff...

Avery Guzman ► Sans surprise le frère d'Avery, très impliqué parmi les dissidents, fréquente le même cercle d'amis que Riley. Il se trouve que le jeune femme était même présente lorsque celui-ci a été embarqué pour la première fois par le Désaccord jusqu'à West Unity. Bien entourée, Riley échappe à la garde à vue sans que sa famille n'en ait vent. Si Avery est fasciné par son frère, il reste sceptique face à son non-conformisme. Et lorsque ce dernier disparaît de Rosecliff, Avery a du mal à supporter les traitements de faveur dont écope Riley. Leur relation demeure alors inexistante, Avery s'échinant à ignorer la bienfaitrice des Hills tout en vivant sa passion pour la danse. Mais c'est sans compter sur l'obstination de Riley qui, en croisant le jeune homme en pleine représentation, croit bien y déceler l'héritage de son frère.

Matthew Pratt ► Matthew est un adjoint modèle : grâce à lui, les listes de dissidents sont soigneusement tenues à jour dans les bureaux du Désaccord. De fait, il est sans doute le mieux placé pour savoir d’où provient le mouvement de rébellion qui commence à sévir en ville. L’agression d’un adolescent à Madison Grove l’a décidé à se porter volontaire, avec l’accord du Shérif McLean, pour s’infiltrer dans le cercle de Riley. De cette manière, il espère comprendre comment elle procède pour recruter, et démanteler son « réseau » avant qu’un autre malheur ne se produise. Il décide de se rapprocher tout particulièrement d’elle. Restera-t-il fidèle à sa mission ? Le charme de Riley, et ses idées bien argumentées pourraient le mettre en doute.

Dom Darville ► Qu’on se le dise, les choses auraient pu mieux se passer entre eux – si seulement Riley ne s’était pas mis en tête d’utiliser le night-club de Dominic comme centre de promotion pour son mouvement de rébellion contre l’arrêté municipal. Combien de fois l’a-t-il surprise à distribuer des tracts ? Au moins trois fois de trop. Bien entendu, ça n’a rien de personnel : Dom n’a d’ailleurs aucune sympathie pour les mesures du Comité liées à l’incident du 7 juillet, et la Brigade du Désaccord le laisse particulièrement indifférent. En revanche, Dom sait que son business tourne principalement grâce à l’arrêté municipal – ou disons, grâce à la non-compétition qu’il lui confère – et n’a donc aucune envie d’encourager Riley dans sa vendetta contre les autorités municipales. Il n’a pas plus envie de se retrouver impliqué dans ses projets, ni de mettre le Mallard Manor en péril. Leurs rapports sont donc assez périlleux à l'heure actuelle.
2016 © NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Seven Nation Army   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seven Nation Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Americana :: L'ADMINISTRATION :: Don't you (forget about me) :: Postes Vacants-
Sauter vers: