Partagez | 
 

 Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 78
Date d'arrivée : 09/07/2016
Âge : 30 ans
Statut : Séparé
Occupation : Médecin - Directeur du New Sharon Memorial Clinic
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Andrew Scott - Schizophrenic
Comptes & Disponibilité:
Relations:
MessageSujet: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 10 Juil - 0:31


Lestat Lemuel Whitacker

✤ ft. Andrew Scott ©️ crédits image ✤
Lestat Lemuel Whitacker est né le 7 novembre 1986 à Charlestown, Boston (MA/USA). Du haut de ses 30 ans, il est Médecin et directeur du New Sharon Memorial Clinic. Côté cœur, Lestat est séparé. Il appartient au groupe Take me to church.
❝ I hope you die in a fire ❞
► Sarcastique ► Intelligent ► Mesquin ► Gracieux ► Maniaque ► Honnête (relativement) ► Hypocrite (relativement) ► Cultivé► Ultimate bitch ► Passionné

Story of my life Δ






Charlestown, Boston, Massachusetts (MA), 1993

Le garçonnet de huit ans était concentré sur son livre de science, occupé à résoudre un problème de biologie demandé par l’école privée huppée à laquelle il appartenait. Ce n’était pas vraiment un problème pour Lestat qui de toute façon adorait tout ce qui touchait aux sciences et aux mathématiques. Au grand dam de sa famille, tous artistes depuis des générations et fiers de l’être. Il y avait son père, Guy, sculpteur de renom excentrique à l’extrême, hippie qui votait Républicain, puis on avait sa mère Agnès avec un accent, née Nancy, pseudo française native d’Alabama, premier piano du philarmonique de New York et muse à plein temps. C’était d’elle qu’il tenait son prénom, en grande fan de la Chronique des Vampires d’Ann Rice, elle avait voulu faire honneur à son idole, avec lequel il partageait le jour de sa naissance, tout en conservant la touche faussement française qu’elle se donnait et qui allait de pair avec sa permanente, son faux accent français, son faux nom et sa french manucure. Et il y avait ses frères et sœurs, tous artistes que ce soit compositeur et interprète de garage, chanteur raté, ou actrice de séries B. Tous avec un point commun : vivre de la rente de papa et maman.

Et puis il y avait Lestat, le petit dernier, adorable avec ses grands yeux noirs mais à l’esprit scientifique et mathématique. Bien sur, il prenait des cours de chant, de piano, de violon et surtout de violoncelle, son instrument de prédilection, et il y était plus que doué. Mais il préférait toujours le monde logique et sans ambages des chiffres, des formules, des éléments chimiques. Lestat adorait pourtant la musique et il aimait sa famille. Il voulait les rendre fiers, taire cette lueur de déception qu’il lisait dans le regard de ses parents lorsqu’on leur rapportait à quel point leur fils était avancé dans le domaine des mathématiques, plus que la moyenne … alors que ses professeurs de musique s’accordaient à dire qu’il n’en ferait jamais son métier.

Alors il travaillait d’arrache pied son solfège, apprenant par cœur Chopin, Schubert, Mozart, Prokofiev, Rachmaninov, Tchaikovsky et d’autres. Mais il n’était jamais assez bon. Et peu à peu, il se mit à détester la musique. Non pas la musique, les musiciens, les artistes, ceux qui étaient meilleurs que lui, ceux qui faisaient briller d’amour et de fierté les yeux de ses parents. Et pourtant il continua son travail acharné, presque obsessif et perfectionniste à l’extrême, il parvint à décrocher une audition à la Juilliard School of Music. Pour la première fois, il lu autre chose que de l’indifférence et de la consternation dans le regard des Whitacker.





Juilliard School, New York (NY), 2003

Son violoncelle entre les jambes, tiré à quatre épingles et tellement concentré qu’il semblait dans une bulle, Lestat était sur la scène d’un des auditoriums de la Juilliard sentant sur lui les regards scrutateurs du stoïque jury qui devait lui faire passer son audition pour entrer à l’école. Il ne savait pas s’il avait vraiment envie d’être là. Il aimait la musique, il aimait son violoncelle mais avait-il vraiment envie d’une vie d’artiste ? En tout cas, il avait pour habitude de réussir ce qu’il entreprenait et ce n’était pas aujourd’hui qu’il en serait autrement. On lui donna le signal. Lestat ferma les yeux et laissa ses doigts et son archet tisser la mélodie.

Les notes mélancoliques et infiniment tristes du Cygne de Saint Saens  s’élevèrent dans les airs, d’une perfection mathématique, claires et saisissantes. Lestat se sentait transporté, inspiré, il sentait la musique le traverser, comme s’il était devenu un lien, un catalyseur. C’était de loin la meilleure performance qu’il n’ait jamais faite. Il l’avait joué avec toutes ses tripes, l’avait ressentit comme s’il s’agissait de l’histoire de sa vie. Il allait réussir. Surement.

« C’était un morceau très bien interprété. Vous avez une excellente technique jeune homme.

Il relâcha doucement ses épaules, desserra légèrement sa main autour du manche du violoncelle …

« Mais il n’y a aucune vie, aucune émotion dans votre interprétation. La technique est bien mais il faut plus pour être accepter à la Juilliard. Il faut le talent, l’âme. Je suis désolé Mr Whitacker. »

Blanc de rage, Lestat se leva sans un mot et quitta la scène, claquant la porte derrière lui, se préparant à affronter la déception indifférente de sa famille. Se fut la dernière fois qu’il joua en public.

Cambridge, Royaume Uni, 2003

Il n’avait pas réussi son entrée à Juilliard mais cela n’avait fait que le motiver davantage pour parvenir à intégrer Cambridge. Lestat avait continué d’approfondir son intérêt pour les mathématiques puis la médecine tout en s’entrainant pour accomplir le rêve de ses parents. A présent, il ne désirait rien de moins que de réussir sa vie, loin, aussi loin que possible de sa famille d’hippies décérébrés. Quitte à mettre un océan entre eux. Et il était prêt à absolument tout pour réussir l’examen d’entrée qui confirmerait son admission.

Debout devant le bâtiment administratif, il se repéra sur la carte qu’on lui avait donnée pour se rendre au collège qui accueillait la session du jour. Alors qu’il s’y rendait, quelques personnes, l’air perdu et paniquée, lui demandèrent le chemin et il n’eut absolument aucuns scrupules à les envoyer de l’autre côté du campus, à l’opposé de l’endroit où ils devaient se rendre. Personne ne lui prendrait sa place cette fois et s’il pouvait éliminer certains de ses concurrents, il n’hésiterait pas.

Il était installé à sa place, ses stylos méticuleusement alignés devant lui quand on le bouscula, avant de lui demander son aide. Lestat se retint de lever les yeux au ciel, se demandant s’il y avait écrit « Informations » sur son front. Il observa la midinette blonde à l’accent marqué.

-Pardon … Tu peux dire moi … si c’est bonne place.

Il lui fallut quelques instants pour comprendre ce qu’elle lui demandait. Il regarda le papier qu’elle tenait et lui offrit son plus beau sourire.

-Non, c’est là bas.

Elle le remercia et s’en alla, sans savoir qu’elle venait de rater l’examen d’entrée. Un sourire satisfait sur le visage, il se concentra de nouveau, attendant le début du reste de sa vie.

Londres, Royaume Uni, After

Quelques années plus tard, Lestat était interne au College London Hospital, bien décidé à gravir les échelons le plus rapidement possible, se tenant loin du monde des artistes. Il avait laissé tout cela derrière lui bien qu’il continuait à aimer la musique, à l’écouter, la chanter et la jouer. Il avait cependant pris le parti de ne pas côtoyer  ce monde, allant jusqu’à n’avoir que très peu de contacts avec sa famille qui vivait bien heureuse de son côté. La seule chose qu’il avait encore en commun avec eux était la rente à laquelle il avait le droit et de laquelle il avait largement profité. Après tout, il avait beau les mépriser, l’argent était de l’argent. Il s’était même trouvé un petit ami, un traider tout ce qu’il y avait de plus cartésien. Leur relation n’était pas idéale, loin de là mais cela lui convenait pour l’instant. Tout cela aurait pu rester ainsi, si Lestat n’avait pas fait connaissance avec celui qui allait devenir son époux : Kelly Stone.

C’est dans un bar qu’ils s’étaient rencontrés. Enfin plus précisément, Lestat marchait dans la rue, une nuit après une longue garde, près à regagner son lit, quand l’autre homme avait littéralement atterrit sur ses pieds, en prise avec un autre homme.  Après quelques coups bien placés,  l’un des deux se leva et s’enfui, laissant son opposant au sol. Le jeune médecin aurait très bien pu continuer son chemin, surtout qu’il n’avait pas l’air en danger de mort, mais il avait prêté serment et il prenait cela très au sérieux. Alors avec un soupir, il se baissa et aida l’homme, plus grand que lui, jusque dans le bar où un attroupement s’était formé. Il l’installa à une table et commença à le soigner, sans même daigner regarder autour de lui. Ils étaient restés un instant sans parler, Lestat concentré sur sa tâche, méthodique et froid. Puis l’inconnu leva ses yeux bleus, tellement bleus même au milieu d’une paupière tuméfiée, et lui avait offert un grand sourire, aussi séducteur que possible quand on avait du sang partout sur le visage et le nez éclaté.

 « Tu t'appellerais pas Wifi ? Parce que je sens comme une connexion entre nous. »

Lestat avait levé les yeux au ciel si fort qu’il avait faillit avoir un anévrisme. Et c’est ainsi que leur histoire commença.


~°~


Kelly Stone. Leader du groupe Ragnarok, un groupe assez reconnu au Royaume Uni et en Europe, et artiste à plein temps. Lestat savait qu’il n’aurait jamais dû le revoir et couper court à la cour assidue qu’il lui faisait. Il aurait dû se tenir éloigné le plus loin possible de lui, même lorsque que sa relation avec Paul, le traider, avait implosé. Mais il avait été faible, il s’était laissé tombé amoureux. Il avait été heureux mais il aurait dû savoir que ce bonheur était éphémère. Il aurait dû savoir que les promesses des artistes n’étaient que du vent. Il supporta les tromperies pendant trois longues années de mariage et deux avant cela. Il supporta le secret dans lequel leur relation devait être tenu, il supporta les groupies, l’invasion des autres membres du groupe dans sa vie (qu’il finit d’ailleurs par apprécier même s’il devait leur servir de Wendy beaucoup trop souvent à son tour) et il avait supporté les sautes d’humeur de Kelly. Et puis le vase avait débordé.





Rosecliff, Virginie (VA), 2016

Cela faisait dix mois que Lestat s’était installé à Rosecliff et il en était plutôt content. Une ville où non seulement il avait bénéficié d’une promotion en devenant directeur du New Sharon Memorial Clinic (a.k.a la Terreur des dortoirs ou encore le Croquemitaine) mais il avait atterrit dans une ville où la musique était réglementée, ou les artistes ne courait pas les rues avec leurs grands yeux humides et l’odeur diffus de majijuana comme une marque olfactive. Il en avait plus que marre des artistes et plus que marre de les voir se pavaner comme les maîtres du monde. Après Kelly, il se sentait prêt à les réunir, les baigner dans le fioul et y mettre le feu sans scrupules. Et puis, il s’agissait d’une petite ville, l’endroit parfait pour refaire sa vie tranquillement.

Lestat avait pratiquement fui Londres après une énième frasque de Kelly, celle de trop. Cela avait suivit une dispute mémorable entre les deux avant que le chanteur n’aille en tournée. Quelques semaines plus tard, le médecin apprenait l’aventure de son époux avec une quelconque actrice à la recherche de notoriété. Il ne pouvait plus l’accepter. Après avoir demandé et obtenu son transfert, il avait laissé derrière lui un appartement dévasté, la carcasse dépecée de la Harley Davidson de Kelly (dont il avait vendu les pièces détachées) avec un joli nœud rouge autour ainsi que les papiers du divorce signés. Il lui avait laissé un mot plus qu’équivoque avec son alliance et s’en était allé vers l’aéroport.

A présent, cela faisait dix mois qu’il vivait une vie tranquille, un peu ennuyeuse certes mais qui lui convenait. Il s’était engagé dans la chorale de l’église afin d’avoir quelque chose à faire autre que le boulot ou l’assassinat fictifs de ses sous-fifres incompétents. Il s’accommodait fort bien du décret même s’il avait aménagé dans sa cave un coin insonorisé où il pouvait écouter et jouer ce qui lui plaisait. Il avait cependant remarqué la montée de la tension en ville sans qu’il ne sache vraiment quoi en faire. Il n’avait pas été là, dix ans plus tôt lors de la tragédie  qui avait eu lieu dans cette ville, à cause des artistes, toujours eux. Lestat n’avait su le fin mot de l’histoire que grâce à sa curiosité et il ne comprenait pas les douleurs ou la colère des autres. Tout ce qu’il savait c’était qu’il avait aperçu le corps de l’adolescent qui avait été abattu et cela ne faisait que le conforter dans l’idée que le décret était une bonne idée.

And I said hey, what's going on? Δ

Lestat est complètement d’accord avec le décret et il en est même heureux. Même s’il aime la musique, le contrôle de celle-ci et de ceux qui en jouent lui parait judicieux, surtout après toute une vie à subir les désirs factices de cette engeance du Mal. Alors il chante dans la chorale, écoute sa musique dans sa cave, discrètement, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il n’a pas à se faire agresser par la musique sauvage qu’appréciait les jeunes d’aujourd’hui, il ne tombe pas par hasard sur un poster, un album ou une chanson des Ragnarok. C’est un vrai Paradis pour lui et il en est donc un fervent défenseur.

Bonus Δ

Prénom ou Pseudo : Twilight Sparkle ► Âge : 23 ans ► Fréquence de connexion : Autant que faire se peut ► Expérience RP : Depuis 7 ans environ ► Et vous, vous en pensez quoi de l'arrêté municipal ? C'est vraiment nul ... Nan j'adore l'idée pour un forum ! De quoi déchaîner les passions ► Code du règlement : Mot de la fin : Guess who's here ? bounce
2016 ©️ NEW AMERICANA
toute reproduction interdite


  


Dernière édition par Lestat Whitacker le Lun 25 Juil - 11:30, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I don't give a damn 'bout my bad reputation

Messages : 474
Date d'arrivée : 07/03/2016
Âge : 25 ans
Statut : Marié à Anna Ainsworth
Occupation : Conseiller à West Unity
Quartier : Madison Grove

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Ash Stymest (c) Lux Aeterna
Comptes & Disponibilité: Timothy Ainsworth & Matthew Pratt
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 10 Juil - 0:43

T'es la première brille trop content que tu sois là ! J'ai hâte de lire la fiche de ta bitch mouahaha

_________________________
    James Arthur - Say you won't let go
    So I wrote this song for you. Now everybody knows that it's just you and me until we're grey and old. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
low on self esteem, so you run on gasoline

Messages : 661
Date d'arrivée : 07/03/2016
Âge : 27 ans
Statut : Célibataire
Occupation : Elle travaille comme détective privé, dans sa propre agence, Blue Street Investigations
Quartier : Madison Grove

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Elizabeth Olsen + (c) astoria
Comptes & Disponibilité: Tate Bartowski + disponible
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 10 Juil - 0:44

LE PSEUDO DE VILAIN PUISSANCE MILLE timba J'ai très hâte de te lire aussi héhé

_________________________
coney island queen
darling, darling, doesn't have a problem. Lying to herself, 'cause her liquor's top shelf. It's alarming honestly how charming she can be, fooling everyone, telling them she's having fun. •• carmen (lana del rey)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Date d'arrivée : 09/07/2016
Âge : 30 ans
Statut : Séparé
Occupation : Médecin - Directeur du New Sharon Memorial Clinic
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Andrew Scott - Schizophrenic
Comptes & Disponibilité:
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 10 Juil - 0:53

I'm not a villain I'm the H. B. I. C XDDDDD


Je suis trop contente de tous vous retrouver ! Ca va être génial !  Je dirais même plus :



Hehehe !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ i've never loved a darker blue than the darkness i've known in you

Messages : 992
Date d'arrivée : 07/07/2016
Âge : 26 ans
Statut : Célibataire
Occupation : Auteure, propriétaire du R&E's Bookshop, bénévole chez les Musiciens Anonymes
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Scarlett Johansson ©ssoveia
Comptes & Disponibilité: Cat S. Robertson + Daisy Byers - disponible
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 10 Juil - 0:57

J'ai vraiment trop hâte de lire ta fiche moi aussi ! Bienvenue sur NA cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ WE DON’T HAVE TO FALL FROM GRACE

Messages : 171
Date d'arrivée : 14/05/2016
Âge : 20 ans
Statut : Célibataire. Ouverte au dating mais très difficile sur qui elle laisse entrer dans son coeur. Elle peut avoir des relations mais la plus part sont superficielles.
Occupation : Etudiante depuis un an.

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Selena Gomez • Avatar & Gif by always. (me)
Comptes & Disponibilité: Lizbeth Sophia Mannings • Dispo 7/7 • Absente du 11/08 - 15/08
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Mar 12 Juil - 13:26

Bienvenuuue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-ho.me
avatar
Promises are made to be broken

Messages : 278
Date d'arrivée : 09/07/2016
Âge : 26 ans
Statut : It's all in the name...
Occupation : En négociations.
Quartier : Madison Grove

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: A. Sudol @ Dream in the Dark & Ssoveia
Comptes & Disponibilité: Anna Preston / Dispo
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Ven 15 Juil - 0:04

Hahahahahah welcome baaaaaaack !!! Razz Comment il fait flippette le Dr... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ i've never loved a darker blue than the darkness i've known in you

Messages : 992
Date d'arrivée : 07/07/2016
Âge : 26 ans
Statut : Célibataire
Occupation : Auteure, propriétaire du R&E's Bookshop, bénévole chez les Musiciens Anonymes
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Scarlett Johansson ©ssoveia
Comptes & Disponibilité: Cat S. Robertson + Daisy Byers - disponible
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Dim 17 Juil - 11:48

Délai accordé jusqu'au 24 juillet. Si tu a besoin de plus n'hésite surtout pas à nous le refaire savoir cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ i've never loved a darker blue than the darkness i've known in you

Messages : 992
Date d'arrivée : 07/07/2016
Âge : 26 ans
Statut : Célibataire
Occupation : Auteure, propriétaire du R&E's Bookshop, bénévole chez les Musiciens Anonymes
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Scarlett Johansson ©ssoveia
Comptes & Disponibilité: Cat S. Robertson + Daisy Byers - disponible
Relations:
MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   Lun 25 Juil - 11:20

Un traumatisé de la musique ET notre premier Take Me to Church. Je te valide ! Congrats party

Alors, alors, je t'invite à faire les demandes indispensables à ton personnage ici. Tu peux dès à présent créer ton topic de liens et de rp ici, et commencer à étoffer le carnet d'adresses de ton docteur.
Plus tard si tu le souhaites, tu pourras créer ton scénario en suivant la procédure ici. Tu as déjà trouvé le chemin, mais je te le rappelle pour la forme : si tu as la moindre question ou suggestion, n'hésite pas à utiliser ce topic mis à ta disposition music

Vraiment contente que tu fasses partie de l'aventure ! Je te souhaite de nouveau la bienvenue parmi nous Au plaisir de se croiser IRP héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lestat ♫ Parfois les gens sont des bâtards juste parce qu'ils sont des enfoirés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Americana :: L'ADMINISTRATION :: Come as you are :: Présentations validées-
Sauter vers: