Partagez | 
 

 #1. cause we're so pleased to meet you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 122
Date d'arrivée : 10/07/2016
Âge : 30 ans
Statut : Célibataire
Occupation : Porte-parole officiel du Désaccord
Quartier : Roosevelt Gardens

♪ Feuille de personnage ♪
Avatar & Copyright: Henry Cavill, mourning dove
Comptes & Disponibilité: Disponible
Relations:
MessageSujet: #1. cause we're so pleased to meet you   Lun 12 Sep - 20:52


cause we’re so pleased to meet you


Quand on y pensait… l’affaire était tragique. Rien ne s’était passé à Rosecliff depuis le 7 juillet fatidique. Des personnes bienveillantes avaient veillé à ce que rien de plus ne se passe. Les quartiers étaient tout simplement accueillants et silencieux, ni plus ni moins. Ceux qui se sentaient à l’aise dans un tel environnement étaient bien entendu ceux qui avaient aidé à le façonner et Jake n’aurait échangé sa place pour absolument rien au monde et ce même si la situation en ce début d’été été quelque peu délicate. Il avait appris la nouvelle par un coup de téléphone, le brun était assez important pour qu’on lui livre les mauvaises nouvelles en personne et cette agression c’était … comment l’avait-il formulé déjà ? De la mauvaise publicité pour le Désaccord et pour leur cause et surtout pour lui. Il ne fallait pas laisser la masse croire qu’ils étaient les méchants de l’histoire et que le Désaccord avait un agent posté à chaque rue, à l’écoute de la moindre note de musique et prêt à bondir pour punir et faire respecter l’Arrêté. Si seulement, les problèmes de Jake seraient résolus depuis longtemps. Mais non, on vivait dans un monde civilisé, les gens avaient des droits, ils aimaient croire à ce semblant de liberté et plus que tout, ils étaient bêtes, prêts à gober n’importe quoi.

Ce qui jouait bien en la faveur de Jake qui avait bien l’intention de prêcher la bonne parole aujourd’hui. Sa cible ? La famille de la dernière victime, après tout, qui de mieux place que lui pour offrir une épaule réconfortante ? Lui aussi avait connu un tel tourment, et lui aussi avait dû être hospitalisé après ce si terrible et si tragique festival… Il fallait qu’il travaille ses lignes, et surtout il fallait qu’il aille chercher celle qui l’assisterait dans sa tache, à savoir Billie, il se doutait bien qu’elle ne tolérerait aucun retard. Ça serait lui donner une arme supplémentaire et une raison de lui renvoyer ses piques au visage, sauf que Jake ne pouvait pas vraiment se permettre, il aimait trop être celui qui avait le dernier mot pour laisser quoi que ce soit à propos de cette rencontre au hasard. Le hasard c’était bon pour ceux qui n’avait rien sous les épaisses chevelure et si Jake adorait jouer les idiots, il ne l’était absolument pas.

« Jus d’orange ? » Le ton de Jake était plus que poli tandis qu’il s’adressait à la jeune femme qui venait de sortir de sa chambre, uniquement vêtue de la chemise qu'il avait porté la veille. La vue était plus qu’agréable et si ce n’était pas pour l’air décontenancé de la blonde, Jake aurait manqué tout le comique de la situation. Les regrets ce n’était pas vraiment son genre, mais plutôt pour toutes celles qui tentaient de trouver leur chemin hors de sa demeure le lendemain matin, avec cet air de « ça ne vient pas de se passer » et « je n’ai pas fait ça avec cet enfoiré fini. » Chose que Jake pouvait tout à fait comprendre, mais encore une fois, les regrets ne le concernaient pas. Pour le jeune homme, l’affaire avait été conclue il y a des heures de cela dans sa chambre à coucher aussi, pas besoin de revenir là dessus. « Hmm… est-ce que tu as vu ma…
Robe ? Tu viens juste de passer devant.
— Oh okay et la salle de bain est…
— Au bout du couloir, juste à ta gauche. »
Oui, Jake était habitué à ce genre d’échange et elle ne risquait pas de s’attarder bien longtemps, chose qui se confirma quelques minutes plus tard lorsqu’il entendit la porte d’entrée claquer. Ça, c’était réglé. Ce n’était qu’une chose de plus sur sa liste et après s’être fait un café bien noir, Jake continua sa journée. Qui fut pour le moins décevante, à part pour le message assez acide qu’il avait laissé sur la boite vocale de l’un de ses grands frère, les affaires de famille, il détesta régler ça, et encore plus quand il ne rencontrait qu’un mur de silence en face de lui. Et oui, il réalisait bien l'ironie de la situation. Mais Jake avait bien évidemment gardé le meilleur pour le fin et la météo se montra un peu plus clémente avec lui, chassant les quelques nuages qui se trouvaient dans le ciel, au moment où il monta dans sa voiture pour se diriger vers la demeure des McLean. À croire que Dieu voulait vraiment que cette rencontre se fasse. Jake roula des yeux en voyant son propre reflet dans le rétroviseur et il se dit de garder les phrases moralisatrices pour plus tard, et il préféra tout simplement démarrer le moteur de sa voiture. Il aurait tout le temps de s’observer beaucoup plus tard et puis dans peu de temps il aurait un public.

Jake avait songé appeler Billie avant et lui envoyer un message dont elle seul saisirait le double sens hypocrite, mais il opta pour la simplicité en se garant devant chez elle et se contenta d'un coup de Klaxon. Beaucoup plus poli. Il prit tout de même la peine de sortir de son véhicule, lunettes de soleil sur le nez, seulement pour venir s’appuyer contre sa voiture, les bras croisés. « Tu m’excuseras si je ne te laisse pas l’occasion de m’offrir du thé, on a tellement mieux à faire que de se perdre en civilités. » marmonna Jake en apercevant enfin la silhouette de la rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#1. cause we're so pleased to meet you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Americana :: WELCOME TO ROSECLIFF, VIRGINIA :: Madison Grove-
Sauter vers: